Comment se préparer à un éventuel accouchement prématuré ?

Comment se préparer à un éventuel accouchement prématuré ?

Comment se préparer à un éventuel accouchement prématuré ?

Comment se préparer à un éventuel accouchement prématuré ?

L’accouchement prématuré est phénomène qu’il ne faut pas en tout état de cause sous-estimer. C’est une source d’inquiétude, d’épreuves et de culpabilisation des mères qui s’interrogent des causes et des origines parfois incomprises et restant mystérieuses.

accouchement-premature.jpg

Dans certaines mesures, une grossesse ne se passe pas comme souhaitée. Pour une raison ou pour une autre, le bébé ne peut pas être gardé jusqu’à terme de la grossesse, d’où l’accouchement prématuré. Ce phénomène a tendance à s’accroître chaque année davantage.

Qu’est-ce que l‘accouchement prématuré et quels sont ses causes?

A noter que l’accouchement prématuré est toujours un moment délicat où la mère ne s’est pas préparé à l’optimum. En effet, il s’agit d’un accouchement prématuré lorsque la venue au monde du bébé se passe entre la 28ème et la 37ème semaine de grossesse. Trois grandes causes  de la prématurité sont identifiées dont les causes médicales, les causes accidentelles et les causes socio-économiques. Le gynécologue ou la sage-femme peut reconnaître, durant les consultations prénatales, une malformation, un col de l’utérus trop ouvert, un décollement du placenta, des maladies infectieuses, un fibrome utérin, un retard de croissance du fœtus, un excès de liquide amniotique. Pour détecter ces causes médicales,  les consultations prénatales doivent être régulières.

decollement-du-placenta.jpg

Les causes accidentelles peuvent survenir à tout moment, tel que le choc violent, la chute, une opération chirurgicale, etc. Il faut se référer aux médecins traitants. Les causes socio-économiques de l’accouchement prématuré sont parfois dues aux activités quotidiennes de la mère, la montée fréquente des étages et les longs trajets qui requièrent des efforts inhabituels, du travail fatigant, etc.  

Comment reconnaître un accouchement prématuré

Si des contractions fréquentes et douloureuses, plus de dix fois par jour, se manifestent, il faut penser à un accouchement prématuré. Des douleurs lombaires et des douleurs dans le bas du ventre peuvent aussi se sentir. La mère enceinte, avant la 38ème  semaine, peut avoir des saignements ou d’écoulement vaginal. Elle peut avoir des maux de tête, de palpitations et les membres peuvent gonfler d’une manière anormale. Il faut prendre au sérieux ces  signes et s’adresser au gynécologue le plutôt possible.